Economie et gestion

Inscriptions ouvertes aux journées de l’APEG, les 2 et 3 février 2017

Mise à jour : 11 janvier 2017

« Penser et entreprendre au féminin »

Pourquoi enseignez-vous l’œuvre de Keynes et pas celle de Joan Robinson, sa collaboratrice ? Citez-vous dans vos classes Mary Parker Follett et sa théorie sur les conflits dans les organisations ? Elle a pourtant été qualifiée par Peter Drucker d’ "étoile la plus brillante au firmament du management".

Dans notre société, les femmes sont généralement dévalorisées.

Tous temps de travail confondus, elles touchent au total un salaire 25% moins élevé que celui des hommes. L’Education nationale n’est pas épargnée par les inégalités : le pourcentage de femmes accédant à la hors-classe est inférieur à celui des hommes. Plus on monte dans la hiérarchie professionnelle, moins on trouve de femmes.

Et pourtant, les filles réussissent mieux que les garçons à l’école. Mais cette bonne performance ne se retrouve pas dans les autres sphères (professionnelle, politique, associative, etc.). Bref, la réussite scolaire des filles par rapport à celle des garçons, résultante du système éducatif, ne se matérialise pas ailleurs.

Pourquoi les femmes sont-elles si peu valorisées ? Comment faire pour que leurs œuvres soient mieux reconnues ?

Les Journées Pédagogiques des professeurs d’économie et gestion vous proposent d’y réfléchir avec des intervenants prestigieux et par des conférences, table-rondes, ateliers pédagogiques et moments conviviaux.

Nos invité(e)s et intervenant(e)s :

Sophie Boutillier, Sylvie Cordesse, Jézabel Couppey-Soubeyran,

Véronique Galdair, Blandine Laperche, Monique Méron,

Marc Mousli, Céline Parsoud, Elisabeth Perrin…

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services