Visuel du bouquet de services académiques

Economie et gestion

"Volkswagen : heurs et malheurs d’un géant de l’automobile", le 10/05/2016 sur ARTE

Retour sur l’histoire trouble de la firme allemande Volkswagen, qui, depuis la révélation du trucage des tests antipollution pour ses moteurs diesel, fait face à une crise sans précédent.

Début 2016 à Detroit, le Salon international de l’automobile ouvre ses portes. C’est la première fois que les nouveaux dirigeants de Volkswagen se présentent devant les acteurs majeurs du secteur automobile et la presse spécialisée nord-américaine depuis le scandale qui a éclaboussé la firme à l’automne 2015. Les arrangements de l’entreprise avec les législations européenne et américaine ne datent pourtant pas d’aujourd’hui. Contrairement aux premières déclarations imputant la fraude à une équipe restreinte d’ingénieurs, il apparaît désormais qu’il s’agissait d’une politique systématique voulue par la direction du groupe. Onze millions de véhicules sont ainsi concernés dans le monde. Depuis, l’action Volkswagen a chuté de façon vertigineuse et le montant final de l’amende infligée par les États-Unis pourrait s’élever à 45 milliards de dollars. C’est un coup dur pour l’industrie automobile allemande dans son ensemble, qui réalise près de 20 % de ses ventes à l’exportation et représente 14 % du produit national brut du pays.

Face sombre

Ce film retrace l’histoire industrielle et managériale de Volkswagen, depuis la "voiture du peuple" voulue par Hitler jusqu’au titre - brièvement conquis - de "premier constructeur automobile du monde". C’était avant l’éclatement du scandale, qui fut extrêmement dommageable pour l’entreprise, sa réputation et son chiffre d’affaires. S’appuyant sur des archives jusque-là inédites, cette enquête met en lumière la face sombre de la planète Volkswagen. Car, apprend-on, ce n’est pas la première fois que la firme de Wolfsburg se distingue par ses mensonges et ses compromissions. Les témoignages de politiques, de chercheurs, de militants de l’environnement, de journalistes et d’historiens permettent de disséquer les moyens mis en oeuvre par l’entreprise pour régner sur les marchés européen et américain.

Mise à jour : 10 mai 2016