Visuel du bouquet de services académiques

Economie et gestion

Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Bibliographie > Mercatique >

"Communication : pourquoi le message ne passe plus ", Bernard Emsellem

« C est de la com ! » Cette expression se veut dévastatrice, et elle l est. Que se passe-t-il ? « Avant », le schéma était simple... Un émetteur, un récepteur, un message plus ou moins formaté. Et parfois de la contestation. Le schéma pépère, où l enjeu principal était de « faire passer le message ». La « manière » était reine, elle permettait beaucoup. La pub était à son heure de gloire... La communication savait rendre cela joli, voire très séduisant. Et le message institutionnel pesait souvent son poids de langue de bois, d éléments de langage artificiels et convenus...

Et puis, patatras, les messages ne passent plus ! Le livre de Bernard Emsellem tire la conclusion : abandonner définitivement l idée de « faire passer le message » chère aux dirigeants. On ne fera plus accepter les messages comme
ça. C est une autre approche fondée sur l information, dans une relation de
respect, avec une participation à modalités multiples qu il faut porter. Non plus « faire passer » mais : expliquer, débattre, partager, construire avec, décider avec,etc. Et « le message » ne sera plus partiel ou secondaire mais prenant à bras-le-corps
les sujets qui touchent les parties prenantes.
En une dizaine de chapitres à la manière d un puzzle qui s agence, l auteur décrit les impasses de la com , porte un regard sur les organisations, explore les évolutions des mentalités (étudiées à partir d un décorticage des schémas de
communication), analyse les transformations structurelles, et pas seulement techniques, induites par le numérique. Et reconstruit des chemins...

Mise à jour : 19 juillet 2016