Economie et gestion

Pour l'école de la confiance

Sommaire

Outre les techniques les plus classiques comme le calcul des coûts, les budgets ou les tableaux de bord, le livre cherche à présenter l'actualité du contrôle de gestion depuis une dizaine d'années, soit au travers de chapitres dédiés (les critiques sur le budget, les évolutions de la fonction contrôle de gestion, le contrôle de gestion dans le secteur non-marchand), soit directement dans chacun des chapitres comme avec le contrôle des relations clients-fournisseurs. Le livre positionne le contrôle de gestion tout à la fois comme un moyen de décliner la stratégie et comme l'un des outils disponibles pour animer la structure managériale de l'entreprise. Le livre couvre une entrée de gamme dans la discipline pour un public de L3 ou M1 qui est ensuite appelé à évoluer soit vers du contrôle de gestion plus sophistiqué, soit vers d'autres spécialités et dans ce cas, le cours de contrôle serait alors la seule culture contrôle de gestion qu'il aura reçue.

"Contrôle de gestion", Nicolas Berland et Yves de Rongé

Le livre présente un panorama des techniques de contrôle de gestion en se limitant volontairement aux principes fondamentaux afin qu’ils soient clairement identifiés et assimilés. Il s’agit donc d’éviter des applications ou des digressions qui ne seraient pas directement applicables en entreprise.

Outre les techniques les plus classiques comme le calcul des coûts, les budgets ou les tableaux de bord, le livre cherche à présenter l’actualité du contrôle de gestion depuis une dizaine d’années, soit au travers de chapitres dédiés (les critiques sur le budget, les évolutions de la fonction contrôle de gestion, le contrôle de gestion dans le secteur non-marchand), soit directement dans chacun des chapitres comme avec le contrôle des relations clients-fournisseurs. Le livre positionne le contrôle de gestion tout à la fois comme un moyen de décliner la stratégie et comme l’un des outils disponibles pour animer la structure managériale de l’entreprise. Le livre couvre une entrée de gamme dans la discipline pour un public de L3 ou M1 qui est ensuite appelé à évoluer soit vers du contrôle de gestion plus sophistiqué, soit vers d’autres spécialités et dans ce cas, le cours de contrôle serait alors la seule culture contrôle de gestion qu’il aura reçue.

Mise à jour : 5 novembre 2015