Economie et gestion

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Bibliographie > Economie >

"La crise de l’Euro : comprendre les causes, en sortir par de nouvelles institutions", Patrick Artus

La crise de la zone euro a provoqué une chute sans précédent de l’activité et de l’emploi dans beaucoup de pays : Espagne, Portugal, Grèce, Irlande ; elle menace désormais l’Italie et la France. Elle implique les États, les banques, les entreprises et les ménages, les investisseurs institutionnels. Elle inquiète les États- Unis, la Chine. Comment en sommes-nous arrivés là ? Et quelles solutions durables peut-on envisager ?
La crise – et cela est mal connu – est avant tout une crise des déficits extérieurs et des dettes extérieures liées à l’hétérogénéité croissante de la zone euro. Certains pays, qui se sont fortement désindustrialisés, n’ont plus la capacité d’équilibrer leurs comptes extérieurs et n’arrivent plus à se financer. Loin de corriger ces déséquilibres, les gouvernements et les autorités européennes ont commis des erreurs d’appréciation et adopté des remèdes inadaptés. L’obsession de la rigueur a conduit à de graves crises politiques et sociales. Pour sortir durablement de la crise, la zone euro a besoin de nouvelles institutions. Sans fédéralisme, l’hétérogénéité reste insupportable, car elle ne peut être corrigée que par un profond appauvrissement des pays en difficulté. Le retour inévitable des crises de liquidité nécessite aussi la création d’un mécanisme de soutien fondé sur la création monétaire.
L’Europe est à un tournant de son histoire ; mais les débats présents montrent que ces évolutions institutionnelles ne sont pas acceptées de tous.

Mise à jour : 7 novembre 2015