Economie et gestion

Le "droit à l’oubli" et l’assurance emprunteur

Mise à jour : 12 novembre 2015

Source : Portail de l’Économie et des finances

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), qui définit les conditions d’emprunt des personnes soumises à des risques de santé, a été révisée en septembre dernier afin d’intégrer le "droit à l’oubli" pour les anciens malades du cancer et instaurer une grille de référence des pathologies qui n’entraînent pas de surprimes.

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services